Valeurs

Hyperactivité infantile. Entretien avec Mª Jesús Ordóñez et Roberto Álvarez

Hyperactivité infantile. Entretien avec Mª Jesús Ordóñez et Roberto Álvarez


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

María Jesús Ordóñez, pédiatre en soins primaires, et Roberto Álvarez-Higuera, homme d'affaires et rédacteur en chef, sont les parents d'un enfant atteint d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH). Le diagnostic est arrivé très tard, alors que son fils avait 14 ans. Comme eux, de nombreux parents se retrouvent dans la même situation. Pour cette raison, ils ont décidé d'écrire le livre Tu n'es pas seul, où un témoignage plein d'espoir sur le TDAH est recueilli. Basé sur votre expérience en tant que parents:

De nombreux parents se demandent après quel âge un enfant peut recevoir un diagnostic de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention. Le pédiatre dit que jusqu'à 6 ou 7 ans, on s'attend généralement à ce qu'il pose un diagnostic fiable car on considère que bon nombre des symptômes que ces enfants peuvent présenter, qui sont trop émus ou très impulsifs, relèvent de la normalité. Cependant, il existe des cas très clairs qui peuvent être diagnostiqués plus tôt et des enfants qui commencent même un traitement avant cet âge.

Le comportement et la détérioration qui survient au niveau familial avec leur comportement, surtout, peuvent faire soupçonner les parents que leur enfant a un déficit d'attention ou est hyperactif. Les caractéristiques de cette maladie sont le déficit d'attention, qui se traduit par le fait qu'ils sont oublieux et désemparés, l'impulsivité, qu'ils démontrent en disant la première chose qui leur vient à l'esprit sans penser aux conséquences et à l'hyperactivité, qu'ils manifestent avec cette constante de mouvement, et c'est ce qui sonne à tout le monde parce que ce sont des enfants qui ne s'arrêtent pas. Tous les enfants affectés ne présentent pas les trois caractéristiques en même temps, bien que la plus courante soit le type combiné. Le déficit d'attention sans hyperactivité est plus fréquent chez les filles. Il semble qu'ils sont toujours dans leurs affaires et, par conséquent, ils passent plus inaperçus.

Jusqu'à 6 ou 7 ans, il faut attendre car ils peuvent entrer dans la normale. Mais s'ils passent cet âge et qu'ils continuent à détériorer l'environnement familial parce qu'ils ne s'arrêtent pas, ils frappent, ils ne savent pas comment être immobiles, ils fredonnent, ils se lèvent, ils répondent avant de finir de demander ... être devant un enfant hyperactif. En revanche, un enfant qui est déplacé, mais qui mène bien ses études, n'a pas de problèmes à la maison ou avec ses amis ne peut pas être classé comme un TDAH.

En matière d'éducation, d'école, etc., les enfants hyperactifs ont des difficultés à plusieurs niveaux. Jusqu'à 70 pour cent des cas de TDAH sont associés à des troubles d'apprentissage tels que la dyslexie. Ceux qui n'ont pas de problèmes associés, en raison de leur déficit d'attention, perdent des choses ou oublient de passer un examen. En raison de leur impulsivité, ils ne se relaient pas, ce sont des camarades de jeu difficiles et parfois ils agacent des enfants en classe. Comme cela se produit chaque jour, les situations détériorent considérablement leur estime de soi et il arrive un moment où ils croient que tout ne va pas. Et du fait de leur hyperactivité, ils ne restent pas immobiles, ils font du bruit en classe quand tout le monde se tait, ils détruisent tout ce que vous mettez entre leurs mains ou ils se lèvent quand tout le monde est assis et cela génère des tensions par manque de discipline.

La punition et le redoublement sont connus pour être contre-productifs. Notre fils a été constamment puni et, c'est un comportement chez les parents, qui entre dans la logique. Si un enfant arrive avec des résultats scolaires et comportementaux médiocres, et veut jouer à Play, vous lui dites que vous êtes hors de Play ou sans sortir avec vos amis. Au final, parents et enfants entrent dans un cercle vicieux qui favorise l'isolement de l'enfant et la détérioration de son estime de soi. La punition est contre-productive et nous devons la transformer en lui inculquant des directives, des normes et des limites utilisant des techniques différentes selon leur âge. Le travail le plus important des parents sachant apprécier le bien qu'ils font et leur dire.

Avec les enfants atteints de TDAH, il faut travailler avec un traitement multidisciplinaire. Outre le traitement médical, il doit y avoir un soutien psychosocial pour eux à la fois à la maison et à l'école. L'établissement d'une série de lignes directrices et de normes les aide à s'organiser et à voir un peu d'ordre dans leur vie. Aujourd'hui, le traitement médical de choix est les médicaments stimulants, qui sont sûrs et offrent de grands avantages. Ils ont des effets secondaires comme n'importe quel médicament et ne provoquent pas de dépendance, au contraire, il est prouvé qu'ils protègent contre la dépendance à d'autres substances. Un enfant atteint de TDAH non traité a 52 pour cent de chances de se retrouver avec une toxicomanie, tandis que s'il est traité, ce risque tombe à 27 pour cent. Il existe également d'autres alternatives médicamenteuses non stimulantes pour les enfants qui ne tolèrent pas bien les médicaments, mais elles doivent toujours être évaluées par leur spécialiste.

Nous pensons que notre plus grande erreur a été d'attendre trop longtemps pour parvenir au diagnostic. Le livre que nous avons écrit est le livre que nous aurions aimé lire lorsque nous avons découvert ce qui n'allait pas chez notre fils. Si nous l'avions lu beaucoup plus tôt, il nous aurait expliqué beaucoup de choses que nous ne comprenions pas. Nous parlons de familles dévastées. Le taux de divorce dans ces familles est multiplié par cinq. L'important est de savoir à quoi vous êtes confronté et de travailler dessus. L'information et notre expérience sont ce que nous voulons transmettre.

Si nous reconnaissons nos logos, ils seraient notre enfant, notre famille. La satisfaction personnelle d'avoir trouvé la solution à tant d'ennuis et de souffrances. Si nous pouvons aider les autres à ne pas passer par là, avec notre témoignage d'espoir, avec ce livre, nous serons satisfaits.

Marisol Nouveau

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Hyperactivité infantile. Entretien avec Mª Jesús Ordóñez et Roberto Álvarez, dans la catégorie hyperactivité et déficit d'attention sur place.


Vidéo: Bioéthique. Normal ou pathologique? Hyperactif, surdoué, un enfant original! (Septembre 2022).


Commentaires:

  1. Faraj

    Que signifie le mot?

  2. Masar

    Quels mots appropriés ... pensée phénoménale et magnifique

  3. Lazzaro

    yes you can get lost))) !!!!

  4. Pekka

    Félicitations, quels mots ..., pensée brillante

  5. West

    Merci beaucoup pour l'explication, maintenant je sais.

  6. Alric

    Sa phrase est incomparable ... :)



Écrire un message